De l'énergie pour tous
SNE - Société Nationale d’Electricité du Tchad, 11, rue du Colonel Largeau - BP 44 , N'djamena

La SNE poursuit deux frères pour branchement illégal

Fatiguée d’être victime des pertes économiques à cause de branchements illégaux d’électricité, la Société Nationale d’Electricité décide de frapper fort. Elle attrait deux frères à la justice pour branchements illégaux et utilisation d’énergie électrique sans autorisation. Ce jeudi 2 juin 2016, à l’appel de leur dossier, les deux frères avancent vers le box des accusés. Les deux frères, après avoir décliné leur identité, expliquent au juge l’objet de leur poursuite.

Sylvain, l’ainé explique au juge qu’il a fait descendre, légalement de l’électricité dans la concession familiale. Son petit frère, Julien, habite une concession voisine. Un jour, le petit frère, étant un lycéen, voulait faire une activité qui peut lui rapporter un peu d’argent. Il se procure des matériels pour ouvrir une salle de jeu. D’après Sylvain, la salle de jeu ne peut pas fonctionner sans énergie électrique. Alors, il décide de faire trainer l’électricité en sous-sol pour alimenter la salle de jeu de son petit frère.

Une nuit, le petit frère et quelques amis creusent, de la concession familiale jusqu’à la salle de jeu. Ils enfoncent le fil électrique dans le trou. Le lendemain, une équipe de la SNE descend sur les lieux avec des agents de forces de l’ordre. Les deux frères sont arrêtés. Après leur audition par les officiers de la police judiciaire, leur dossier est passé en audience des flagrants délits de ce jeudi 2 juin 2016. Le petit frère, Julien, 23 ans, lycéen, plaide coupable devant les juges pour avoir trainé le fil électrique, mais il n’a pas encore fait le branchement. Pour lui, l’électricité étant tirée de la concession familiale ne pourrait pas être interdite. Le substitut du procureur lui rétorque que, tout branchement sans l’aval, ni l’autorisation de la SNE, est interdite.